Dimanche 17 Décembre 2017

Accueil >  Sport >  Coupe du Monde 2014 : Des murs érigés pour protéger les stades brésiliens

Coupe du Monde 2014 : Des murs érigés pour protéger les stades brésiliens

Publié le 30/05/2014

© Rob BBM Explorer

L’administration de la FIFA, appuyée par Michel Platini, a lancé un plan « socio-sportif » de plusieurs milliards d’euros visant à protéger l’image de la Coupe du Monde de Football qui se déroulera au Brésil en juin prochain, dans un climat social tendu.

Le gouverneur de Rio, Sergio Cabral, a annoncé lundi que la présidente Dilma Rousseff avait accepté la demande de la FIFA d'ériger des murs « socio-sportifs » dans l'ensemble des villes hôtes du Mondial.

Actuellement, le gouvernement brésilien, financé à hauteur de 70% par la FIFA, accélère la construction des murs qui entoureront les stades où se dérouleront les matches de la compétition sportive la plus suivie au monde. Ces murs, les dirigeants brésiliens les espèrent titanesques, ce qui risque de modifier radicalement le paysage sportif des nombreux supporters. « En édifiant des clôtures six fois plus hautes et quatre fois plus larges que le mur de Berlin, le gouvernement central va annexer unilatéralement des quartiers entiers », commente un président associatif fermement opposé au projet. Cependant, le général José Carlos de Nardi, chef de l'Etat-major des Forces armées, se veut rassurant : « Le couvre-feu y sera très stricte. Mais les personnes pourront circuler librement dans les quartiers limitrophes des stades respectifs 52 minutes et 30 secondes avant et après chaque match ».

La décision d'entourer les stades du Mondial d’un périmètre de sécurité de 1,5 km avec des postes de garde et des tireurs issus des unités d’élites de l’armée intervient après une série de manifestations populaires, hostiles aux élites politiques. « Pas un seul des manifestants ne portait le maillot de l’équipe nationale, donc, pour nous, ils sont assimilables à des terroristes », a déclaré le général José Carlos de Nardi lors d'une conférence de presse. Depuis janvier, vingt personnes ont été tuées à la sortie des stades brésiliens par les forces de l'ordre.


M. Servat | l'Immunité.fr
Marc Servat est un ancien footballeur français qui évoluait au poste d'attaquant. Il est désormais consultant et rédacteur à l'Immunité.




Publicité

LIRE AUSSI



Publicité

Abonnez-vous à l'Immunité.fr sur Twitter

Les + vus


Publicité

Archives