Dimanche 17 Décembre 2017

Accueil >  Sport >  Un supporter brésilien en état de choc refuse de quitter le stade de Belo Horizonte

Un supporter brésilien en état de choc refuse de quitter le stade de Belo Horizonte

Publié le 15/07/2014

© Paulisson Miura

Humiliés par une Allemagne conquérante en demi-finale (1-7), les Brésiliens sortent de leur Coupe du monde par la petite porte. Le score de la rencontre a marqué les esprits des supporteurs, et en particulier celui de Dario Moreira qui refuse, depuis le 8 juillet dernier, de quitter le stade de Belo Horizonte.

La presse locale ne parle plus que de ça : un supporter en état de choc refuse de quitter l’Estadio Mineirao de Belo Horizonte depuis maintenant une semaine. « On lui apporte à manger tous les jours, il fait tellement de la peine ! », rapporte Carlia, une habitante des environs. L’expression sur le visage de Dario Moreira, fervent supporter de la Seleçao de 55 ans, en dit long sur son état de détresse. « Il ne parle pas beaucoup. Enfin si, mais je crois qu’il a perdu la tête », décrit un autre riverain.

« Faites attention. Il a déjà blessé plusieurs personnes », prévient Robson, jardinier chargé de la pelouse. « On a déjà appelé la police, mais ils ont reçu des consignes strictes : interdiction d'intervenir. Un flic a dit que c'était pour pas rappeler le score, trop peur des émeutes ». En effet, la défaite est taboue à Belo Horizonte, et les maillots jaunes se font rares dans les rues de la troisième ville du pays. « C’est un complot des Illuminati », assure Luiz, mécanicien de 24 ans du quartier de Belmiro Braga.

Nul ne sait encore combien de temps Dario restera dormir à l’Estadio Mineirao : « On avait perdu en 1920. 6-0 contre l’Uruguay. Et en 1940, 6-1 contre les Argentins. Mais là 7-1… contre l’Allemagne… contre l’Allemagne en plus », répète-t-il le regard absent. D’après les statistiques du ministère de la Santé brésilien, le soir de la défaite, les hôpitaux ont admis en urgence plus de 3 millions de patients à travers tout le pays : dépressions foudroyantes, tentatives de suicides et arrêts cardiaques ont été les cas les plus fréquents.


M. Servat | l'Immunité.fr
Marc Servat est un ancien footballeur français qui évoluait au poste d'attaquant. Il est désormais consultant et rédacteur à l'Immunité.




Publicité

LIRE AUSSI



Publicité

Abonnez-vous à l'Immunité.fr sur Twitter

Les + vus


Publicité

Archives