Dimanche 19 Novembre 2017

Accueil >  Sport >  Paco Rabanne prédit une victoire de l’équipe de France au Mondial 2014

Paco Rabanne prédit une victoire de l’équipe de France au Mondial 2014

Publié le 22/06/2014

© Warrenski | Flickr

L’équipe de France de football a, en deux rencontres et deux fabuleux succès (3-0 et 5-2), décuplé l’enthousiasme de nombreux supporters des Bleus dont, en tête, le célèbre couturier Paco Rabanne. Ce dernier prédit d’ailleurs une victoire des Tricolores au Mondial. Interview.

L’Immunité.fr : Au lendemain de cette victoire, tout paraît évident, pourtant ce résultat était inespéré, non ?

Paco Rabanne : Pour la presse hexagonale c'est effectivement une surprise. Mais, pour moi, c’est une évidence depuis plus d'une décennie. En 1998, alors que j'entreprenais des études de spiritisme et que j’avertissais le monde d’une Fin des Temps imminente, j’ai eu un flash. J'ai alors vu quelque chose de merveilleux : des dizaines, des centaines, des milliers de personnes fêtaient une victoire de l’équipe de France à la Coupe du Monde de football. L’histoire m’a donné raison, en juillet 1998, la France bat le Brésil trois à zéro. Mais, durant ce flash, ce n’est pas une victoire que j’ai perçu, mais bien DEUX ! Et à chaque fois contre l’équipe du Brésil !

L’Immunité.fr : Mais comment en êtes-vous arrivé à la conclusion que cela se passerait le 13 juillet 2014 ?

Paco Rabanne : Tout est dans le soixante-douzième quatrain de la dixième centurie des Prophéties de Nostradamus : l'an deux mille quatorze sept mois. Mais attention, le calendrier de Nostradamus est en décalage d'exactement 6,7 jours, auxquels il faut soustraire 3, puis multiplier par 0,5. Ensuite, le résultat de la division est évident : c’est précisément le 13 juillet 2014, vous comprenez ?

L’Immunité.fr : Vous êtes donc formel, les astres prédisent une seconde victoire des Bleus en Coupe du Monde ?

Paco Rabanne : Oui, cette date correspond à une conjonction de subordination astrale particulièrement festive pour notre pays, donc une victoire contre le Brésil.

L’Immunité.fr : Et ce sera encore une fois sur un score de trois buts à zéro ?

Paco Rabanne : Soyons clairs. Je n'ai rien contre cette nation, le Brésil. Les plages, les favelas, la forêt amazonienne avec ses indiens, tout ça c'est un décor magnifique, mais je n’y peux absolument rien, les quatrains de Nostradamus sont formels. Durant ma vision, j’ai vu des supporters Brésiliens brûlés vifs courir sur la plage Copacabana en hurlant de désespoir. Leurs cris étaient si effroyables ! Certains se jetaient dans l’océan Atlantique, où ils continuaient de se consumer. Finalement, on peut parler de Fin du Monde pour les Brésiliens, car le football représente tout pour eux.

L’Immunité.fr : Où serez-vous le 13 juillet 2014 ?

Paco Rabanne : A Saint-Denis, face au Stade-de-France, en compagnie de plusieurs supporters des Bleus : Florent Pagny, Doc Gynéco, Amel Bent… Il n’y a qu’aux alentours de ce stade mythique que je ressens de bonnes vibrations astrales.


M. Servat | l'Immunité.fr
Marc Servat est un ancien footballeur français qui évoluait au poste d'attaquant. Il est désormais consultant et rédacteur à l'Immunité.








Abonnez-vous à l'Immunité.fr sur Twitter

Les + vus



Archives