Mardi 26 Septembre 2017

Accueil >  Sciences >  Une étude démontre que les femmes au volant sont plus meurtrières que les hommes

Une étude démontre que les femmes au volant sont plus meurtrières que les hommes

Publié le 04/06/2014

© zenjazzygeek | Flickr

Le nombre de victimes des accidents de la route serait plus lourd quand ces derniers portent la responsabilité d’une femme au volant. C’est la conclusion d'une étude menée par des chercheurs en sciences de la communication et en statistiques.

Pourquoi un tel différentiel genré entre accidents ? Les auteurs de l'étude scientifique l'attribuent à une trop grande indulgence des conducteurs masculins lorsqu’ils s’aperçoivent que le conducteur d'en face est une femme, souvent jugée malhabile.

En effet, une femme au volant serait moins prise au sérieux : « Par galanterie, les conducteurs masculins laissent plus facilement la priorité à une femme qu’à un homme, même si leur vie est mise en danger », souligne l'étude. Les hommes les plus touchés par ce type de clichés seraient ceux issus de cultures méditerranéennes : Italiens, Portugais, Espagnols et Maghrébins principalement.

Une étude menée sur le terrain

Pour mettre à l'épreuve leur hypothèse, les chercheurs ont d'abord observé une dizaine de conducteurs masculins ignorants de la nature des travaux en cours : la perception des risques de conduite nerveuses de leurs homologues féminins serait faussée. « Une bonne femme ça met 30 ans à faire un créneau. Alors bon. C'est vrai que quand c’en est une, je laisse passer » confirme le témoignage d'un conducteur.

Cependant, cette attitude gentleman peut être dangereuse. D'après les notes d'un chercheur « les femmes, prises au dépourvu par cette politesse inattendue, paniquent rapidement. Le levier de vitesse, les pédales, tout devient obscur : elles calent. La plupart du temps, les conductrices réaccélèrent d'un coup. D’où un risque plus important de collision ». En confrontant ces observations aux bilans historiques des morts sur la route depuis 1974, les chercheurs parviennent à des résultats stupéfiants : « En France, sur les 50 accidents de la route les plus meurtriers, 47 sont d’origine féminine ».


F. Dupont | l'Immunité.fr
Francis Dupont est ingénieur agronome de formation, diplômé de l'Institut national agronomique Paris-Grignon. Il est également spécialiste dans les études statistiques et les études de marché.








Abonnez-vous à l'Immunité.fr sur Twitter

Les + vus



Archives